Le président du parti Nouvel Élan, Adolphe Muzito, a informé l’opinion publique nationale et internationale de ses relations actuelles avec Martin Fayulu, président de l’ECIDé et membre de la Coordination Lamuka, lors d’un point de presse tenu le mardi 11 octobre.

Sans tenir sa langue dans sa poche, Adolphe Muzito a clairement admis qu’il n’est en paix ni avec Martin Fayulu ni avec les pro-Fayulu. Selon lui, les pro-Fayulu ont fait du « wengé » en politique et ont fait croire à leur leader qu’il était le seul successeur de Félix Tshisekedi.

Finalement, Martin Fayulu a créé son blog patriotique à mon insu… En juillet, il a convoqué un congrès à Kisangani au cours duquel il s’est déclaré candidat de Lamuka à la présidentielle de 2023, là aussi à mon insu… », a fait savoir le président du Nouvel Élan.

Adolphe Muzito se dit par ailleurs choqué que les militants de l’ECIDé affirment que Martin Fayulu l’a façonné. Pire, ils l’obligent à se ranger derrière Martin Fayulu, alors que les deux têtes, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, forment la Coordination Lamuka.