Le président Félix-Antoine Tshisekedi a nommé lundi 3 septembre au soir le général Christian Tshiwewe Songesha chef d’état-major général des FARDC. L’ordonnance présidentielle le nommant a été lue à la télévision nationale congolaise RTNC.

Le général Christian Tshiwewe remplace ainsi le général d’armée Célestin Mbala Munsense, en poste depuis juillet 2018, qui a été reconduit dans ses fonctions le 21 mai 2019.

Par une autre ordonnance, le chef de l’État congolais a organisé le remplacement du général Christian Tshiwewe Songesha en nommant le général de division, Ephraim Kabi Kiriza, commandant de la Garde républicaine.

Le général de division Christian Tshiwe Songesha est né le 27 octobre 1968 à Lubumbashi, dans l’actuelle province du Haut-Katanga.

En 1998, il a fait partie des premiers officiers rangers formés au Soudan après le départ de Mobutu. De 1999 à 2000, il a participé au cours de commandement d’état-major « Mura » à Likasi.

Entre 2003 et 2004, il a participé au cours de commandant de brigade au Centre Supérieur Militaire de Kinshasa. Christian Tshiwewe Songesha, qui a été formé à l’antiterrorisme par des Israéliens en Angola, est également formé à la deuxième promotion Kabila du Collège des hautes études militaires et des stratégies de défense à Kinshasa.

En 2003, il a été nommé commandant de la 10e brigade Mura à Kinshasa. De 2007 à 2011, il a commandé le 13e régiment de la Garde républicaine à Lubumbashi. À partir de 2011, il est retourné à Kinshasa et a été nommé commandant adjoint des opérations et du renseignement de la Garde républicaine de 2014 à 2020, jusqu’à ce que Félix Tshisekedi le promeuve au grade de général de division.

Les officiers nommés

1) Le général Christian Tshiwewe, chef de la Garde républicaine, est nommé chef d’état-major général des FARDC en remplacement de Célestin Mbala.

2) le général Jacques Ishaligonza Nduru est nommé chef adjoint de l’armée de terre, chargé des opérations et du renseignement.

3) Le général de division Ephraim Kabi Kiriza est nommé commandant de la Garde républicaine. Avant sa nomination, il était le numéro 3 de cette unité chargée de la protection du chef de l’État.

4) Le général de division Jérôme Shiko Tshitambwe est nommé chef d’état-major adjoint, responsable des opérations des FARDC.

5) Le général de division Christian Ndaywel Okura a été nommé chargé du renseignement militaire.

6) Le général de division Léon-Richard Kasonga Tshibangu est nommé chef d’état-major adjoint, responsable de l’administration et de la logistique. Auparavant, il était porte-parole des FARDC.

Sont nommés majors généraux :

  1. Jérôme Shiko Tshitambwe ;
  2. Thomas Kisezo ;
  3. Bora Kipongo ;
  4. Jules Banza Mwilambwe.

Les officiers supérieurs suivants sont nommés généraux de brigade :

  1. Jean Mulume Oderhwa ;
  2. Patrick Lusaka Nzita ;
  3. Mbuyu Kongolo ;
  4. Désire Mulumba Kabanangi ;
  5. Kennedy Muyunga ;
  6. Bakati Herison.