Surprise pour le début des essais de la course de nuit : Lewis Hamilton (Mercedes) prend la tête du peloton en fin de séance

Lewis Hamilton s’est assuré le meilleur temps de la première séance d’essais libres de la « course nocturne » de Singapour. Lors de la première séance d’essais (encore à la lumière du jour), le pilote Mercedes a maîtrisé les 5,063 kilomètres du circuit de Marina Bay Street en 1:43.033, devançant Max Verstappen (Red Bull/+0,084) et Charles Leclerc (Ferrari/+0,402).
ergio Perez (Red Bull) a terminé quatrième, devenant ainsi le dernier pilote à être à moins d’une seconde du meilleur temps. George Russell (Mercedes) et Carlos Sainz (Ferrari), respectivement 5e et 6e, étaient déjà au-dessus.
Sebastian Vettel (Aston Martin) a terminé onzième et Mick Schumacher (Haas) dix-huitième.
On ne sait toutefois pas si la première séance d’essais libres est représentative du reste du week-end de course. Les qualifications et la course se dérouleront plus tard dans la journée, sous les projecteurs. La première séance d’entraînement a eu lieu à Singapour à la tombée de la nuit.

Pour l’expert de ‘ORF’ Alexander Wurz, « Verstappen dans la Red Bull reste le favori. Ensuite, la question est de savoir quelle sera la force de Mercedes. La Mercedes a été très agile

avait l’air très rapide. Elle avait peut-être 20 kilos de carburant en moins que Verstappen. Cela fait évidemment une différence dans le temps au tour ».

Du point de vue de Red Bull, le début de course était « généralement correct. Mais il y a encore beaucoup de travail de précision à faire au niveau des réglages. Et sur le long run, nous devons nous améliorer en termes d’usure des pneus. La prochaine séance d’entraînement sera décisive, car les températures vont nettement baisser. Nous devons attendre de voir ».
Entre-temps, Fernando Alonso (Alpine) a été le premier poursuivant de Verstappen. Mais plus tard dans la séance, le vétéran a été distancé. Notamment parce qu’il est resté plus longtemps au stand en raison d’une suspicion de fuite d’huile au niveau de la boîte de vitesses. Mais les premières impressions sur le nouveau soubassement de l’Alpine sont positives.

Le parcours exigeant dans le canal des glissières de sécurité a d’ailleurs provoqué deux crashs durant la première heure. Russell a percuté les barrières avec l’aileron avant en avant, mais a pu continuer à rouler ensuite. La course a été interrompue pendant quelques minutes après l’impact de Lance Stroll (8e/Aston Martin/+2,188) au virage 5.