Alors que la pluie persistait, George Russell a réalisé le meilleur temps de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix du Japon devant son coéquipier Lewis Hamilton.


Bien qu’il ait été décidé en marge du Grand Prix du Japon de prolonger exceptionnellement la deuxième séance d’essais libres de 30 minutes afin de tester des prototypes de pneus Pirelli pour la saison 2023, les plans du fabricant de pneus italien ont été pour ainsi dire chamboulés en raison des averses qui se sont abattues sur Suzuka le vendredi. Ainsi, il y avait bien 90 minutes de piste à disposition, mais pas de pneus slick 2023 pour l’EL2.

Une autre contrariété concernant Haas a été le changement de châssis de la voiture de Mick Schumacher, qui a eu un accident à la fin de la première séance d’essais libres. Lors de son tour d’arrêt au stand, l’Allemand a été victime d’aquaplaning à la sortie du virage Dunlop et a violemment heurté le mur de pneus.

Comme en Essais libres 1 plus tôt dans la journée, personne n’était pressé de prendre la piste lorsque le feu est passé au vert. Mais cette retenue n’a pas duré longtemps, puisque Nicholas Latifi, Carlos Sainz, Daniel Ricciardo et Alexander Albon ont effectué quelques boucles dans les 15 premières minutes. Le meilleur temps provisoire est revenu au pilote Ferrari (1:49,615 en pneus pluie), tandis que Latifi a pris le mauvais virage, à savoir la liaison avec le circuit ouest au lieu de la dernière chicane.

Alors que la pluie diminuait en intensité, le nombre de pilotes en piste augmentait. Les Mercedes, qui avaient été les dernières à quitter la course dans l’EL1, ont rattrapé leur retard en entrant en piste un peu plus tôt dans l’EL2. Lewis Hamilton a délogé Sainz de la tête (1:49,489), avant que son coéquipier George Russell ne fasse nettement mieux avec les pneus à gomme moyenne (1:45,197).

Hamilton a repris la tête après un bref arrêt au stand (1:44,298), mais les conditions sont restées difficiles : Yuki Tsunoda a visité le bac à gravier de Degner, tandis que Charles Leclerc et Sergio Pérez sont allés tout droit dans l’épingle suivante.

Peu avant la mi-séance, Max Verstappen s’est immédiatement placé en tête et s’est battu pour le meilleur temps avec Hamilton et Russell. La #63 a remporté le premier tour (1:42,968) et le deuxième tour (1:41,935). Verstappen a dû faire face à une surchauffe des pneus lors de ses tours rapides.

Lorsque la pluie est revenue à une demi-heure de la fin, la bataille était terminée et les performances ont chuté. Cela a donc scellé le meilleur temps de Russell, deux dixièmes devant Hamilton et huit devant le duo Red Bull Verstappen-Pérez. Magnussen a terminé cinquième, devant Sainz et son compatriote Fernando Alonso, qui avait réalisé le meilleur temps en EL1. Bottas, Ocon et Zhou complètent le top 10, tandis que Leclerc, en proie à des problèmes, n’est que onzième.